Libye : Soupšons de fraude

Les négociations inter libyennes sous l’égide de l’ONU tenues à Genève en février étaient le prélude à des élections le 24 décembre 2021 et un espoir pour la paix. Mais des suspicions de corruption risquent de remettre en péril cette avancée.

Selon un rapport de l’ONU publié dont des extraits ont été publiés ce 28 février 2021, le processus de sélection des dirigeants libyens est entaché de corruption. Des révélations qui viennent étayer les soupçons de corruption qui planaient sur le processus. Remettant en cause l’avenir politique du Premier ministre, récemment élu, Abdel Hamid Dbeibah.

Au moins 3 participants au forum du  dialogue ont reçu des « pots de vin de 150 000 à 200 000 dollars, en échange d’un engagement à voter pour Dbeibah, comme Premier ministre », précise le rapport.

Une situation qui complique la tâche immense du Premier ministre en charge de conduire le processus jusqu’aux élections à la fin 2021.

Reste à présent au Premier ministre la possibilité de convaincre le conseil présidentiel et les représentants de la chambre du peuple.  Pour cette dernière, il a jusqu’au 19 mars 2021 pour y arriver.

Le rapport de l’ONU offre en tout cas des prétextes aux démons de la division qui hantent la Libye depuis la chute de Mouammar Khadafi en 2011.Les autorités intérimaires ont appelé l’ONU ce 2 mars 2021, à rendre public ce rapport.

Fatoumata Maguiraga

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/05/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité