Kenya : La Cour suprŕme demande la dissolution du Parlement

Selon une information de BBC Afrique, le Président de la Cour suprême du Kenya, David Maraga, a demandé au Président Uhuru Kenyatta de dissoudre le Parlement parce qu'il ne compte pas suffisamment de femmes. Dans une lettre adressée à M. Kenyatta, le président de la Cour suprême a déclaré que le fait de ne pas avoir plus de femmes parlementaires était contraire à la Constitution et équivalait à une discrimination. La Constitution stipule qu'un groupe de même sexe ne peut pas occuper plus de deux tiers des sièges parlementaires. Et les femmes occupent beaucoup moins que les 116 sièges obligatoires dans le Parlement de 350 membres. Le Parlement a soit échoué, soit négligé de promulguer la législation nécessaire à la mise en œuvre de la règle du genre, malgré quatre décisions de justice en ce sens, a déclaré le président de la Cour suprême. Il est maintenant légalement tenu de conseiller au Président Kenyatta de dissoudre le Parlement, a ajouté David Maraga.

 
 
 
 
 
   

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 25/02/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité