Philippines : Entre typhon et dÚsolation

Le passage du typhon Goni aux Philippines a causé la mort de vingt personnes et détruit des dizaines de milliers de maisons, ont annoncé le 2 novembre les autorités du pays. Goni est le typhon le plus puissant de l’année recensé dans l’archipel. Avant qu’il n’atteigne les côtes, les autorités avaient évacué un million de personnes, ce qui, selon les responsables, a permis d’éviter des pertes en vies humaines plus importantes. Dans certaines zones, jusqu’à 90 % des maisons ont été gravement endommagées ou détruites, selon un communiqué de la Croix-Rouge des Philippines. Sur la trajectoire du typhon, plus de 20 000 maisons ont été détruites et 58 000 autres partiellement endommagées. Les provinces insulaires de Catanduanes et d’Albay, sur l’île de Luçon, ont été les plus touchées. Des vents soufflant à 225 km/h et des pluies torrentielles ont provoqué d’énormes dégâts. Une vingtaine de tempêtes et typhons frappent en moyenne les Philippines chaque année. Le répit, selon les prévisions, ne sera que de courte durée. Un nouveau typhon, Atsani, est attendu cette semaine sur les côtes de l’archipel. En 2018, des chercheurs avaient estimé qu'avec le réchauffement climatique la fréquence des super - typhons pourrait être multipliée par huit d'ici la fin du siècle.

B.S.H.

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 15/04/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité