Nouvelle-ZÚlandeá: Enquŕte aprŔs une Úruption meurtriŔre

Une enquête criminelle a été ouverte ce mardi en Nouvelle-Zélande, au lendemain d’une éruption volcanique sur une île touristique qui a probablement causé la mort de 13 personnes, a annoncé la police. Le niveau de menace du volcan avait été relevé la semaine dernière, ce qui soulève la question de savoir si les touristes auraient dû être autorisés à se rendre sur White Island, également appelée Whakaari, dans le nord de la Nouvelle-Zélande. La police a confirmé mardi que cinq personnes avaient été tuées et estimé que les huit portées disparues étaient également considérées comme décédées. Royal Caribbean, l’opérateur américain du « Ovation of the seas », a vendu l’excursion d’une journée sur White Island comme une « visite guidée inoubliable du volcan le plus actif de Nouvelle-Zélande ». Il amène les audacieux tellement près du volcan qu’il leur faut s’équiper de casques et de masques à gaz. Environ 10 000 touristes s’y rendent chaque année. Le volcan a connu de fréquentes éruptions au cours des 50 dernières années, la plus récente remontant à 2016.

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 18/02/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité