Colombieá: Manifestations contre la rÚforme fiscale

Les violences qui ont marqué les manifestations contre la réforme fiscale en Colombie ont fait près d'une vingtaine de morts et plus de 800 blessés. Le ministre des Finances a démissionné le 3 mai, face à une mobilisation qui ne faiblit pas.

« Mon maintien au gouvernement rendrait difficile l'édification rapide et efficace des consensus nécessaires » pour mener à bien une nouvelle proposition, a déclaré Alberto Carrasquilla, ministre des Finances et du crédit public depuis l'arrivée au pouvoir du Président Ivan Duque en août 2018.

Le chef de l'État avait annoncé dimanche le retrait du projet, après cinq jours de protestation ayant entraîné la mort de 18 civils et d'un policier, selon le Défenseur du peuple, entité publique de protection des droits. Alors que le gouvernement a déployé l'armée en renfort dans les villes les plus affectées, plusieurs ONG ont accusé la police d'avoir tiré sur des civils. En dépit du retrait annoncé, les manifestations se sont poursuivies dans les rues de Bogota, Medellin (Nord-ouest), Cali (Sud-ouest) et Barranquilla (Nord).

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 16/09/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité