LĺItalie demande la mise sous sÚquestre de lĺAquarius

Immobilisé depuis fin septembre au port de Marseille, avec un pavillon libérien provisoire, le navire humanitaire n’en a pas fini avec les déboires. L’Aquarius et le Vos Prudence, un autre navire affrété par Médecins sans frontières (MSF) en 2017, sont en effet soupçonnés par le Parquet de Catane (Sicile), qui coordonne l’enquête, d’avoir fait passer pour des déchets classiques 24 tonnes de déchets présentant un risque sanitaire.

« Ce n’est pas une enquête légale. C’est une attaque politique », a notamment réagi MSF, qui affrète ce bateau avec SOS Méditerranée depuis 2016 et affirme avoir respecté tous les standards en la matière. Ces déchets concernent notamment des vêtements, des déchets médicaux et des restes de nourriture laissés par des migrants, dont certains soignés pour des maladies contagieuses.

« J’ai arrêté non seulement le trafic des migrants mais aussi celui des déchets toxiques », s’est pour sa part félicité Matteo Salvini, ministre italien de l’Intérieur. Depuis juin 2018 que l’Italie a interdit ses ports aux ONG qui portent secours aux migrants en Méditerranée.

Fatoumata Maguiraga

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 25/02/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité