Proche-Orientá: Plan de paix dÚjÓ contestÚ

Le Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, craint que le futur plan de paix américain pour le Proche-Orient ne soit accueilli avec scepticisme et considéré comme « inapplicable ».

Ses aspects économiques pour résoudre le conflit israélo-palestinien doivent être dévoilés les 25 et 26 juin lors d'une conférence à Manama, à Bahreïn. Il a d'ores et déjà été rejeté par les Palestiniens, qui considèrent que Washington n'est pas un interlocuteur crédible, vu son soutien sans failles à l'État hébreu. Le plan « peut être rejeté », a affirmé Pompeo lors d'une rencontre avec les présidents des principales organisations juives américaines, selon leWashington Post du dimanche 2 juin.

Le gendre et conseiller du Président américain Donald Trump, Jared Kushner, prépare ce plandepuis des mois ce plan des États-Unis pour résoudre le conflit. Il avait indiqué vouloir attendre le résultat des élections israéliennes, en avril, puis la fin du Ramadan, début juin, pour le présenter. L’incertitude demeure toujours sur les aspects politiques du plan, qui seront exposés « le moment venu ».

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 25/02/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité