IsraŰl - Hezbollahá: Nasrallah menace

Le Secrétaire général du groupe chiite libanais Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé mardi 10 septembre vouloir respecter la cessation des hostilités avec Israël, telle qu'établie par l'ONU depuis la dernière guerre en 2006 (résolution 1701), tout en réitérant qu'il n'y aura « aucune ligne rouge » en cas d'attaque israélienne. « Israël ne respecte pas la résolution 1701. Le Liban la respecte et le Hezbollah fait partie du gouvernement libanais qui respecte cette résolution », a-t-il affirmé. « Mais si Israël bombarde le Liban, envoie des drones, attaque le Liban, il est du droit des Libanais, légal, humanitaire, légitime, de défendre le Liban, la souveraineté du Liban (…). Et ce sans aucune ligne rouge ». Le Hezbollah a affirmé avoir détruit le 8 septembre un drone israélien survolant le territoire libanais. Une information non démentie par Tsahal, qui reconnaît la perte d’un engin sans pilote « tombé » dans le sud du Liban. Israël et le Hezbollah sont depuis une quinzaine de jours sur la corde raide, la tension étant particulièrement vive entre les deux ennemis.

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 04/03/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité