France : Le voile refait dÚbat

En France, le débat sur le voile refait surface après l’interpellation d’une mère de famille voilée par Julien Odoul, du Rassemblement National (RN).

S’exprimant le 15 octobre, 4 jours après les faits, la dame a affirmé avoir « une opinion négative de ce qu’on appelle la République ». Le ministre de l’Éducation avait en effet déclaré : « le voile n’est pas souhaitable dans notre société. Ce n’est pas quelque chose à encourager. Ce que ça dit de la condition féminine n’est pas conforme à nos valeurs ».

Cet incident pose des questions sur l’interprétation de la législation. Alors que le voile est autorisé à l’université, « le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics » est interdit. Cela ne concerne pas « les parents d’élèves lorsqu’ils accompagnent leurs enfants (…) et n’exercent pas une mission de service public (…) ».

Autorisé dans l’espace public, sauf s’il dissimule le visage, le voile est interdit au travail pour les agents du service public.

Fatoumata Maguiraga

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 15/04/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité