USA : malgrÚ lĺenvahissement du capitole, le congrŔs certifie la victoire de Biden

Le Capitole a ÚtÚ pris d'assaut par des pros-Trump.

La cérémonie de certification de la victoire de Joe Biden au Congrès a été interrompue mercredi après que des manifestants pro-Trump ont pénétré dans l’enceinte. Les violences qui ont suivi ont fait une victime. Les forces de l’ordre ont désormais repris le contrôle du bâtiment. Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des affrontements entre les assaillants et la police. Des gaz lacrymogènes ont été utilisés et des armes dégainées pour tenter de disperser les intrus. Après que la cérémonie a été interrompue, la Maison Blanche a annoncé l’envoi sur place de militaires de la Garde nationale pour tenter de rétablir l’ordre dans la capitale fédérale. Le président élu Joe Biden a dénoncé une « insurrection » et appelé son prédécesseur à exiger face aux caméras « la fin du siège » du Capitole. Quelques minutes plus tard, Donald Trump a publié une vidéo sur Twitter, appelant ses partisans à « rentrer chez eux ».  Après plusieurs heures d’interruption en raison de l’intrusion violente de partisans pro-Trump dans le Capitole, le Congrès a certifié la victoire du démocrate Joe Biden à la présidentielle américaine, dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 janvier. « Bien que je sois en total désaccord avec le résultat de l’élection, et les faits confirment mes dires, il y aura une transition ordonnée le 20 janvier », a promis Donald Trump peu après le vote, sous-entendant une nouvelle fois sans preuves que le scrutin avait été entaché de fraudes. « Même si cela représente la fin du meilleur premier mandat de l’histoire des présidents [américains], c’est seulement le début de notre combat pour rendre l’Amérique grande à nouveau », a-t-il ajouté, reprenant son slogan de campagne. La police de Washington a annoncé avoir procédé à 52 interpellations après l’intrusion de partisans pro-Trump dans l’enceinte du Congrès américain, mercredi 6 janvier. Robert Contee a précisé que 26 personnes avaient été arrêtées dans l’enceinte même du Capitole. Au total, 47 des 52 interpellations étaient en lien avec des violations du couvre-feu imposé dans la ville à partir de 18 heures par la maire Muriel Bowser

 

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 08/04/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité