Espagne : Les indÚpendantistes catalans Ó la barre

Plus de eux ans après le référendum, le procès des indépendantistes catalans s’est ouvert ce mardi 12 février. Ils sont douze au total, dont neuf en détention provisoire. En l’absence de l’ex Président catalan Carles Puigdemont, exilé en Belgique, l’ancien Vice-président et ministre de l’Économie au sein du gouvernement régional, Oriol Junqueras, 49 ans, est le principal accusé.

Le parquet réclame une peine de 25 ans de prison à l’encontre de cet historien et ancien professeur universitaire, président du parti indépendantiste ERC (Gauche républicaine catalane), incarcéré depuis novembre 2017.

Ancienne Présidente du Parlement catalan, Carme Forcadell, 63 ans, qui avait lu le 27 octobre 2017 la proclamation d’indépendance, risque 17 ans de prison, tout comme Jordi Sanchez, 54 ans, et Jordi Cuixart, 43 ans, respectivement ex Président et Président des puissantes associations indépendantistes ANC et Omnium Cultural.

Plusieurs dirigeants catalans - dont le Président régional Quim Torra - se sont rassemblés près du tribunal avant le début de l'audience, avec une banderole clamant « décider n'est pas un délit

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 25/02/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité