Niger : Mohamed Bazoum dÚclarÚ Úlu

Mohamed Bazoum a été déclaré vainqueur de la présidentielle au Niger à l’issue du second tour du 21 février 2021. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a déclaré le 23 février 2021 qu’il avait obtenu 55,75% des voix, selon les résultats globaux provisoires, alors que son challenger Mahamadou Issoufou, de l’opposition, obtenait 44,25% des voix.

« Je remercie vivement le peuple du Niger pour la confiance qu’il vient de me témoigner en m’élisant Président de la République. Je lui serai un loyal serviteur pour affronter tous les problèmes auxquels notre pays est confronté », a déclaré Mohamed Bazoum via Twitter, alors que l’opposition dénonçait « un hold up électoral ».

Elle demande la suspension « de la publication des résultats, dont beaucoup ne sont pas conformes à l’expression de la volonté du peuple ». Des échauffourées ont même éclaté dans la capitale où certains ont brûlé des pneus.

Dès le 22 février, les observateurs avaient appelé les candidats à respecter les résultats des urnes, les invitant à recourir aux voies légales pour le règlement de tout litige. Ils avaient estimé satisfaisantes les conditions de déroulement du scrutin, endeuillé par la mort d’au moins 8 agents électoraux, dont 7 dans la région de Tillabéri, à la frontière avec le Mali et le Burkina Faso, dite des 3 frontières.

Fatoumata Maguiraga

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/05/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité