Pologne - IsraŰl : Tensions aprŔs des accusations dĺantisÚmitisme

Un sommet qu’Israël devait accueillir le mardi 18 février, rassemblant quatre pays d’Europe centrale, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie et la Hongrie, qui constituent le « Groupe de Visegrad », n’a pas eu lieu. L’annonce a été faite lundi 17 février, à la veille de la rencontre, par le Premier ministre tchèque Andrej Babis, qui a pris acte de la décision de la Pologne de ne pas y participer.

Varsovie n’a pas supporté les accusations d’antisémitisme lancées à son égard par le tout nouveau chef de la diplomatie israélienne, Israël Katz. Celui-ci a déclaré à la chaîne israélienne i24 que « de nombreux Polonais avaient collaboré avec les nazis et, comme l’a dit (l’ancien Premier ministre israélien) Yitzhak Shamir, les Polonais sucent l’antisémitisme avec le lait de leur mère ». Les paroles du ministre israélien des Affaires étrangères sont racistes et inacceptables », a réagi le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki. « Il est clair que notre ministre des Affaires étrangères n’ira pas au sommet ».

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 08/04/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité