Centrafrique : OpÚration musclÚe de la Minusca contre des groupes armÚs

A Bangui, les forces de l’ONU ont mené une opération conjointe avec les forces de sécurité centrafricaines contre des groupes armés. Une attaque suivie d’une riposte subie par la Minusca.

Le camp de la Mission des Nations Unies en Centrafrique (Minusca), situé dans le quatrième arrondissement de Bangui, non loin de la présidence centrafricaine, a été la cible d’une attaque dans la nuit du 8 au 9 avril 2018. Elle faisait suite à une descente effectuée par la force onusienne dans le quartier PK5 de la capitale. Les commerçants du PK5, majoritairement musulmans, se plaignaient depuis plusieurs mois d’être victimes de groupes dits « d’autodéfense » qui leur demandaient des « rançons de protection.»

Selon le porte-parole de l’ONU, la Minusca a lors de cet assaut neutralisé deux bases de ces groupes et saisi des armes, ainsi que de la drogue. L’opération intervient alors que la mission vient d’être dotée d’un « mandat plus robuste » par les Nations Unies. « Nous avons lancé une opération commune avec les forces de sécurité centrafricaines contre les bases de certains groupes criminels », a déclaré la Minusca. Au moins 30 personnes, dont des Casques bleus, ont été blessées et la progression des militaires a été gênée par une partie des populations, qui soutenaient les miliciens.

Fatoumata Maguiraga

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 15/04/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité