Angela Merkel : Migration, sÚcuritÚ et Úconomie

Après le Mali, où elle était en visite dimanche 9 octobre, la chancelière allemande Angela Merkel a été accueillie au Niger le lundi 10 octobre, par le Président Mahamadou Issoufou, puis en Éthiopie le lendemain. Le but recherché à travers cette tournée africaine, était d’intensifier la coopération de l’Allemagne avec l’Afrique pour freiner les flux migratoires. Ce sujet est au cœur de l’actualité allemande depuis que la chancelière a décidé, en 2015, d’accueillir environ 1 million de migrants venus du Moyen Orient, mais aussi de plusieurs pays africains. De plus en plus critiquée pour ce choix politique, Angela Merkel est au plus bas dans les sondages. Conséquence, son parti a perdu plusieurs élections locales au profit des sociodémocrates et des conservateurs proches de l’extrême droite, qui agitent les peurs. Au Mali et au Niger, deux pays du Sahel, les échanges ont aussi porté sur la lutte contre le terrorisme, pour laquelle l’Allemagne est engagée à travers un appui militaire à la mission onusienne présente au Mali. En Éthiopie, pays qui affiche l’un des taux de croissance les plus forts sur le continent, l‘Allemagne, 4ème puissance économique mondiale, se positionne également pour que ses entreprises profitent de ce marché de 93 millions d’habitants. B.S

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 18/02/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquŕte et chÔtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité