Affrontement /Bouaké : cinq étudiants blessés

Au moins cinq étudiants ont été blessés « par balles », mercredi soir, à Bouaké, la deuxième ville du pays, lors d’un affrontement avec des gardes pénitentiaires a affirmé le secrétaire général du Comité des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (CEECI), Karamoko Traoré dans un entretien téléphonique accordé le même soir à APA.

Selon Traoré, ces échauffourées ont d’abord commencé par un fait isolé en ville avant de se transporter sur le campus où des gardes pénitentiaires en violation de « la franchise universitaire » ont usé de leurs armes contre des étudiants à mains nues.

Toujours selon lui, c’est aux environs de 20 heures (Gmt et heures locales) de ce mercredi soir, que plusieurs gardes pénitentiaires ont fait irruption au campus de l’Université Alassane Ouattara pour tenter d’extirper par la force un étudiant qui aurait eu un peu plus tôt des différends avec l’un des leurs.

Il s’en est donc suivi une farouche opposition dont le bilan fait état de « cinq blessés par balles » dans le rang des étudiants, a fait remarquer Karamoko Traoré alias général TK, condamnant de « toute son énergie cette violation extrême de la franchise universitaire » qui interdit formellement le port et l’utilisation d’armes à feu au sein des universités.

Rachelle djehe

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité