Université de Cocody sous surveillance

Entrées quadrillées par un important détachement de la police nationale afin d’assurer la sécurité des biens et des personnes. Telle est l’image qu’offre l’université de Cocody depuis le 25 juillet, date annoncée par son président Abou Karamoko pour la reprise des cours. Si plusieurs étudiants et enseignants ont répondu à cet appel, les amphithéâtres et salles de travaux dirigés sont restés fermés. Seules les facultés de médecine et de pharmacie ont délivré des cours les 25 et 26 juillet, alors que la FESCI a lancé un mot d’ordre de grève de 72 heures, qui devrait prendre fin mercredi 27.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 24/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité