Kiki Kamanu quitte un boulot à l'université de Harvard pour poursuivre sa passion pour la mode

Et ça marche plutôt bien. L’entreprise qu’elle a créée et qui porte son nom est partie pour être comptée parmi les plus grands créateurs de vêtements fashion sur le continent. Ayant plusieurs fois fait l’objet de documentaires sur de grands magazines comme Arise et des télévisons comme CNN, KikiKamanu est désormais basée à Lagos après ses début aux USA.

L’idée d’une entreprise en soi était secondaire. c’est la poursuite de mon intérêt et ma passion qui ont été à l’origine de KIKIKAMANU. Je considère l’entrepreneuriat comme un véhicule pour la réalisation de la vision, des rêves et la passion. Encore enfant, j’adorais habiller ma sœur jumelle et moi-même. Je me souviens encore avoir paru comme la reine du bal lors de la danse de passage en sixième année. Je me souviens encore de la robe bleu ciel avec l’ourlet asymétrique que je portais. En grandissant, je remarquais que les femmes semblaient être bien habilitées avec un simple changement de costume, émergeant avec un sentiment de confiance. Je sentais que je voulais faire partie de ce processus de transformation. Permettre aux femmes d’exprimer leur individualité comme une manifestation de la liberté est aussi une forme d’autonomisation. J’ai constaté que pour certains, cela est le véritable essor que la femme a besoin pour rediriger les chapitres de sa vie.

Conseils aux futurs entrepreneurs

Mon seul conseil aux jeunes africains est de croire en eux, ecouter ce que leur dit leur coeur. Ensuite, il faut être à mésure de mettre en place un modèle d’affaires orienté vers l’ajout d’une valeur. Il est aussi important d’apprendre différents aspects qui permettent de dévélopper une entreprise: le management et le marketing par exemple.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 23/03/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Fébrilité

Il n’est pas rare que des seconds couteaux du Rassemblement des républicains (RDR) et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’attaquent à fleurets ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité