Assurance maladie : les retraités s’informent

Quatre ans après son lancement en 2014, l’Assurance maladie universelle (AMU) a toujours du mal à décoller. Le taux des personnes enrôlées reste toujours faible. Au niveau des retraités de la fonction publique et du privé, il est de 10%. Fort de ce constat, le conseil national de Côte d’Ivoire (CONARECI) a tenu une rencontre ce lundi 11 mars avec les retraités, les assurés de la CGRAE, de la CNPS, des veuves et des orphelins et les institutions en charge afin de mettre en lumière toutes les zones d’ombre qui seraient à la base de ce manque d’engouement. « Certains fonctionnaires pensaient que l’AMU venait pour supprimer la MUGEECI et il fallait lever toute cette équivoque » a déclaré le président de Conseil national des retraites de côte d’ivoire (CNRCI) pour la réussite, Issa Jules césar Diakité.

Selon le directeur de la caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), DR Christian Brou qui expliquait la procédure de prélèvement de chaque classe (privé et public), « le taux de prélèvement pour les retraités du privé sera pareil comme ceux de la MUGEFCI. Pour les fonctionnaires du privé, ils payeront la somme de 1000franc CFA/ personne/ mois. » Pour ce qui est des pharmacies, le DR a indiqué que « les pharmacies du privé ont été intégrées dans le réseau du soin de la CMU afin de dispensé au même coût que ceux de la nouvelle PSP les médicaments à toute la population ivoirienne. » Il a par ailleurs indiqué que les souscriptions se feront de façon progressive jusqu’au secteur informel afin de permettre à toute la population ivoirienne de bénéficier des prestations de la CMU.

 

Satisfait des explications du Dr Brou, M. Diakité a déclaré : « Aujourd’hui nous allons partir au niveau nati

onal, dans toute les régions pour susciter l’adhésion des troisièmes âges, des retraités du public et du privé à l’action gouvernemental à l’assurance maladie universelle.»  

En Côte d'Ivoire, le taux de couverture pour les personnes économiquement faible est de 100% et 70% pour ceux qui ont cotisent.

Marie-Brigitte KOMONDI

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/03/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle « Génération sacrifiée » ?

Dans les premières heures du multipartisme, l’école avait été utilisée afin de maintenir la pression sur les dirigeants. Les élèves et étu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye