L’ONG Seed4Africa s’engage pour une gestion plus démocratique du foncier rural

L’Organisation Non Gouvernementale Seed4Africa œuvrant pour la promotion des droits de l’homme depuis plusieurs années maintenant ne reste pas indifférente aux nombreux problèmes fonciers que rencontrent les populations en Côte d’Ivoire.

Elle a initié depuis le mois de Mai une série de rencontre avec des Rois et Chefs traditionnels dont le but est dans un premier temps de s’imprégner des expériences de nos responsables traditionnels en matière de gestion foncière. Il s’agira ensuite d’élaborer à partir de ces échanges un mécanisme de gestion foncière efficace et basé sur le respect des droits humains.

Après la région du Guémon en Mai 2019 l’ONG Seed4Africa est depuis le 26 Octobre dernier dans la région de l’Indénié-Djuablin plus précisément dans le village de Adaou, village fondateur de la grande ville de Abengourou. Les responsables de cette organisation ont pu s’entretenir avec le Chef Assayi Koffi II qui a marqué son soutien et son intérêt pour une telle initiative : « Nous remercions infiniment l’ONG Seed4Africa qui est la première Organisation Non Gouvernementale à nous apporter un tel appui dans notre gestion du foncier. », a-t-il déclaré.

Une innovation a marqué cette étape de l’Indénié-Djuablin. Il s’agit d’une visio-conférence en direct depuis l’Ambassade des Etats-Unis durant laquelle le Conseiller de Presse et des Affaires Culturelles de l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire Monsieur Mark Weinberg a exhorté le Chef du village de Adaou et toute sa notabilité à privilégier le dialogue et l’observation des valeurs démocratiques dans la recherche de solutions pacifiques pour résoudre les conflits fonciers.

L’autre chapitre majeur de cette journée à Adaou fut un match de gala entre deux Associations de femmes de la région pour célébrer la paix et l’entente entre les différents peuples de la région l’Indénié Djuablin, comme pour dire que la Paix passe aussi par l’implication active des femmes. Un déjeuner public pour marquer la cohésion a été offert par l’ONG Seed4Africa.

Pour le Président Hermès Adjé ancien boursier des programmes d’échanges du Gouvernement Américain, la résolution des problèmes liés au foncier rural passe par l’implication de tous : « Il s’agit de remettre la démocratie et le respect les droits de l’homme au cœur de la question du foncier rural et tous, autant que nous sommes avons un rôle à y jouer ».   

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 27/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité