Administration publique: Les fonctionnaires appelés au télétravail

Le télétravail est de plus en plus préconisé.

Moins il y a de fonctionnaires au bureau, moins il y a de chance de répandre le Covid-19 au sein de l’administration. C’est du moins ce qu’affirme le ministre de l’Economie numérique et de la Poste. Mamadou Sanogo lance un appel aux chefs d’entreprises et aux chefs des administrations publiques. Pour le ministre il faut opter pour les solutions de télétravail afin de décongestionner les bureaux. « Ainsi, tous les décideurs du public ou du privé doivent à travers des notes de service autoriser les agents dont la présence n’est pas nécessaire à opter pour le travail collaboratif à distance à travers les moyens digitaux », a fait savoir le ministre dans un communiqué dont nous avons eu copie. Environ 200 000 fonctionnaires sont concernés par cette mesure. Et pour la plupart d’entre eux, c’est l’occasion de mettre en application l’idée du e-administration lancée il y a déjà plus d’une demi-dizaine d’années. Pour rappel, le président de la République a pris de nombreuses mesures, afin de limiter au mieux possible la propagation du coronavirus. Il s’agit, autre autres, de la fermeture de tous les maquis et restaurants, après celle des bars, des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle ; de l’'instauration d'un couvre-feu de 21h00 à 5h00 du matin, à compter du mardi 24 mars ; de la régulation des transports interurbains, intercommunaux, intra-communaux et l'interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l'intérieur du pays ; du confinement progressif des populations par aire géographique, en fonction de l'évolution de la pandémie, etc. Face à cette situation, la Centrale Plateforme Nationale des travailleurs de Cote d’Ivoire invite les travailleurs  à respecter et à faire respecter les mesures gouvernementales età prendre une part active dans la sensibilisation et l’éducation des populations de leurs zones respectives. Dans une déclaration dont nous avons reçu copie, le président de la Plateforme Gnagna Zady Théodore, « félicite le gouvernement pour les mesures prises et l’exhorte à y adjoindre des mesures sociales d’accompagnement notamment, faire différer le paiement des factures (CIE, SODECI) pour le temps que va durer la pandémie, demande le renforcement des capacités sanitaires du pays et l’octroi des ressources financières aux agents de la santé ».

 

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité