Quelques semaines après son démarrage: Plusieurs fonctionnaires demandent la suspension de la CMU

membres de la CSSP veulent rencontrer les autorités à partir de lundi.

La Coalition des syndicats du secteur publique de Côte d’Ivoire (CSSP) était en assemblée générale ce samedi à l’EPP Sogefia de Yopougon pour  évoquer les difficultés liées à l’arrimage de la couverture maladie universelle (CMU) et de la Mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (MUGEFCI). Outre l’indisponibilité des médicaments et l’absence de la complémentarité censée exister entre la CMU et la MUGEFCI, les fonctionnaires ont rapporté à cette rencontre la suppression de plusieurs avantages qu’ils avaient avec la  MUGEFCI et qui ont disparu après le démarrage de la CMU.  Après plusieurs heures d’échanges, la CSSP qui regroupe également la Coalition des syndicats du secteur éducation-formation de Côte d’Ivoire (COESEFCI), a fait des recommandations qui seront adressées aux autorités dont le ministre de la Santé et de l’hygiène publique. Yves Sery, le porte-parole de la coalition a cité en premier la suspension de l’arrimage CMU-MUGEFCI afin que les fonctionnaires continuent à bénéficier des seules prestations de la MUGEFCI qui sont, dit-il, plus avantageuses. La CSSP prévoit, au cas où il n’y aurait pas de solution, une marche de protestation et même un arrêt de travail.

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 13/08/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Zone de turbulences

Nous y revoilà ! Entre deux repas, les Ivoiriens auront droit à leurs lots rebattus et ressassés de séductions, de dénigrements et de cris de ralliement, via ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité