Education nationale : Suspensions de salaires pour 250 enseignants

Plusieurs enseignants de la COSEFCI ont été sanctionnés après la grève au secondaire.

Il ne fait pas bon faire grève par ces temps qui courent. En témoignent les responsables de la Coalition des syndicats du secteur éducation-formation de Côte d’Ivoire (COSEFCI). Après la suspension, jeudi, de leur dernière grève de 72h pour réclamer, entre autres,  la revalorisation de l’indemnité de logement, plusieurs enseignants ont vu leurs salaires suspendus. Selon Pacôme Attaby, membre du directoire de la COSEFCI et ancien porte-parole du syndicat, ce sont environ 250 enseignants qui ont été frappés par cette mesure. Ajouté au nombre de l’an dernier, selon M. Attaby, ce sont autour de 1900 enseignants de la COSEFCI qui ont vu leur salaires suspendus après leurs grèves dans les écoles. « Nous continuons a faire le décompte et nous aviserons après », a signalé ce lundi le leader syndical.

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 24/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité