Lutte contre le cancer : Aka Aouélé inaugure la première cabine d’onco-esthétique en cancérologie de Côte d’Ivoire et d’Afrique subsaharienne

Le Ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, a procédé, jeudi 3 octobre à l’inauguration de la première cabine d’onco-esthétique en cancérologie de Côte d’Ivoire et d’Afrique subsaharienne, situé au Centre national d’oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) sis au Centre hospitalier universitaire de Cocody.

Dénommée « La maison Rose de la beauté », avec pour slogan : « Je suis belle et je le reste ! », cette cabine d’onco-esthétique du CNRAO est un espace de détente, de bien-être, de remise en forme pour toutes les personnes touchées par le cancer. Une initiative mise sur pied par le CNRAO et la Fondation L’Oréal pour pérenniser leurs actions en faveur de ces femmes atteintes du cancer.

« Outre les processus médicaux que déclenchent le diagnostic du cancer, force est de constater que les femmes atteintes de cette maladie perdent confiance en elle, en leur beauté », explique la Directrice générale du CNRAO, le Pr Judith Didi-Kouko Coulibaly. Puis d’ajouter que « les symptômes de la maladie, les conséquences des traitements, notamment la perte des cheveux, des cils, des sourcils, le changement de la couleur de la peau et des ongles, la sècheresse de la peau, les acnés, l’amaigrissement, etc. amène progressivement la femme à s’oublier et à ne plus avoir le goût de prendre soin d’elle ».

Ainsi, cet accompagnement demeure un élément important dans le traitement des patients, car selon la Directrice général Côte d’Ivoire et Afrique de l’ouest de L’Oréal, Mme Myriam Touré, « un patient qui reprend goût à la vie, est un patient qui a plus de force pour combattre la maladie ».

Pour le premier responsable de la santé en Côte d’Ivoire, le ministre Eugène Aka Aouélé, cette cabine d’onco-esthétique en cancérologie vient combler un vide et va permettre de lutter plus efficacement contre le cancer. « Cette innovation majeure qui est la première du genre en Côte d’Ivoire et en Afrique subsaharienne vient apporter une réponse concrète contre le cancer. L’État de Côte d’Ivoire veut ainsi confirmer sa mission de renforcer la prise en charge des malades du cancer », a-t-il déclaré.

En outre, la cérémonie d’inauguration de cette première cabine d’onco-esthétique en cancérologie de Côte d’Ivoire et d’Afrique subsaharienne, a également servi de rampe de lancement de la première session de formation en Onco-esthétique en cancérologie de Côte d’Ivoire et d’Afrique noire. Cette formation qui est diplômante est totalement gratuite et se déroulera du 7 au 11 octobre prochain au CNRAO avec la participation du Cours d’esthétique à option humanitaire et sociale (CODES), une association française pionnière et experte en la matière.

Notons que le cancer est une maladie provoquée par la transformation de cellules qui deviennent anormales et prolifèrent de façon excessive. Ces cellules déréglées finissent par former une masse qu’on appelle tumeur maligne. Les cellules cancéreuses ont tendance à envahir les tissus voisins et à se détacher de la tumeur. Elles migrent alors par les vaisseaux sanguins et les vaisseaux lymphatiques pour aller former une autre tumeur (métastase).

En Côte d’Ivoire, ce sont près de 2248 cas de cancers du sein qui sont diagnostiqués chez les femmes.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 21/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

302 Found

302 Found

The document has been temporarily moved to here.
Powered By LiteSpeed Web Server
LiteSpeed Technologies is not responsible for administration and contents of this web site!