Grandes écoles : Les parents d’étudiants craignent des orientations « bâclées »

Kadio Claude s’inquiète du retard pris par les orientations.

La situation des nouveaux bacheliers préoccupe les parents d’élèves et d’étudiants. Depuis près de deux mois, les résultats des affectations dans les grandes écoles et universités publiques n’est pas encore disponible. Afin d’attirer l’attention des autorités sur la situation, l’Organisation des parents d’élèves et d’étudiants de Côte d’Ivoire (OPEECI) est montée au créneau ce samedi. Selon Kadio AKa Claude, le président de l’OPEECI, l’année académique pour les nouveaux bacheliers a démarré alors que tous les regards sont restés tournés vers les orientations des nouveaux étudiants. « Appelés à se préinscrire,  les étudiants n’ont pas rechigné à le faire spontanément en déboursant à leur corps défendant, la somme de 10 000f qui a été décriée par les parents estimant que cette somme est indûment perçue. Depuis lors, c’est un silence plat qui est servi à la communauté universitaire et surtout aux parents d’étudiants qui sont dans l’attente depuis plus de deux mois.   L’orientation connaît un retard injustifié et nous sommes tous tétanisés par ce silence radio. L’orientation est mise aux calandres grecques. Personne ne peut dire avec exactitude quand prendra fin ce calvaire,  je dirais même cette cabale  imposée à ces nombreux bacheliers et leurs parents », a dénoncé ce samedi Kadio Aka Claude. Qui ajoute : « Cette situation nous laisse deviner aisément que la décision de ne pas admettre une réorientation annoncée par le chef de cabinet du ministre, va être appliquée et imposée aux parents et à leurs enfants. La situation nous paraît assez délicate. C’est pourquoi, nous parents d’étudiants, jugeons opportun et nécessaire  de prévenir les décideurs que nous n’accepterons pas des orientations bâclées, injustes, déséquilibrées et non conformes aux choix des étudiants. Il nous semble judicieux que la majorité des étudiants soit orientée dans les établissements bien classés aux évaluations et ayant des taux d’admission au-dessus de la moyenne, pour respecter la règle d’équité et de compétence. Toutes autres  actions contraires à ce que nous avons dit en amont seront de nature à perturber l’école, ce que nous ne souhaitons pas, parce que contraire aux objectifs du panel de la JOB, qui est de créer les conditions de paix dans l’espace universitaire », a prévenu Kadio Claude.  Les parents d’étudiants interpellent le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et ses collaborateurs à publier sans délai, les résultats des orientations au titre de l’année académique 2019-2020.

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 09/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité