Nestlé Côte d’Ivoire met sur le marché le nouveau céréale « cérélac Biscuity »

L’usine agro-alimentaire Nestlé Côte d’Ivoire a procédé ce mardi 30 octobre au lancement officiel de sa nouvelle marque de céréale dénommé « Cérélac Biscuity ». C’est une céréale fait à base de blé comme tous les autres de la marque mais, cuit au four. L’usine, à travers cette nouvelle variété de produit, s’est fixé pour objectif de régler le problème de santé public que rencontre la Côte d’Ivoire et certains pays de la sous-région. « Cérélac Biscuity » contribuera à la réduction du taux d’anémie chez les enfants en Côte d’Ivoire.

Il a été question lors de ce lancement, de non seulement faire une analyse sur tous les problèmes alimentaire lié à la croissance de l’enfant mais aussi d’informer  la population sur la nécessité d’une alimentation saine pour les tous petits. A cet effet, deux sujets ont été abordés. Le premier a eu pour thème : « L’alimentation complémentaire : une opportunité pour prévenir la malnutrition ». L’intervenant, le professeur Akaffou, a indiqué que « l’alimentation de complément qui comporte des aliments donnés en plus du lait maternel ou du lait de remplacement doit être donné à l’enfant de façon progressive. »

Poursuivant, elle a indiqué qu’« il faut introduire à partir de 6 mois, des aliments vitaminés autres que le lait, pour favoriser sa croissance.»

 Le deuxième a porté sur « L’alimentation complémentaire : solution Nestlé ». C’était l’occasion pour le docteur Diaby Sabine, d’inviter le personnel de la santé présent à cet événement de prendre leur rôle d’éducation nutritive encore plus au sérieux. Car, ajoute-t- elle, l’avenir ce pays repose sur des personnes qui ont une base nutritionnelle bien fondé.

Après la présentation des spécialistes de la santé, l’opportunité a été donné aux invités de goûter à la nouvelle collection.

Notons que le cérélac Biscuity est né d’une volonté de Nestlé Côte d’Ivoire, à vouloir diversifier ses produits et les rendre plus accessible. Il est la 4 e variété de céréale après le riz, le blé, le biscuit à 6 mois

Selon des études, en Côte d’Ivoire, 70% des enfants en âge préscolaire souffrent d’anémie, à peu près 30% sont malnutris.

Marie-Brigitte KOMONDI

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/08/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité