Lutte contre le cancer du sein : La 2è édition de « Mes seins sans cancer » lancé officiellement

La deuxième édition de la campagne de sensibilisation et de dépistage gratuit du cancer du sein dénommée « Mes Seins sans cancer », a été lancé officiellement, le samedi 7 mars à l’Institut national de formation des agents de santé (INFAS) d’Aboisso en présence du Ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, parrain de la cérémonie.

Cette campagne qui a déjà démarré depuis le 7 mars au Centre hospitalier régional d’Aboisso, va se poursuivre jusqu’au 22 août prochain à Abidjan et dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire. Selon la présidente de l’ONG Echos Médias, Leah Murielle GUIGUI, structure initiatrice de l’évènement, en plus du dépistage du cancer du sein, elle donnera l’occasion aux femmes de bénéficier du dépistage du col de l’utérus et la vaccination gratuite contre le HPV des fillettes de 9 ans.

« La campagne Mes Seins sans cancer, vient répondre à une problématique, celle du manque d’information sur la maladie. Nous sillonnerons les communes et les villes de la Cote d’Ivoire pour informer, sensibiliser et promouvoir le dépistage précoce. Nous sommes convaincus que l’information reste une arme efficace dans la lutte contre ce fléau. », a fait savoir Mme GUIGUI.

Félicitant l’ONG Echos Médias pour la conduite de cette noble lutte contre le cancer, le Ministre de la santé et de l’hygiène publique, Eugène Aka Aouélé a indiqué qu’en Côte d’Ivoire les pathologies cancéreuses sont une réalité et représentent près de 75% des cancers vus dans les consultations de cancérologies. « Le cancer du sein est le premier cancer au monde et en Côte d’Ivoire, qui touche un dixième de la population féminine et constitue le premier cancer concernant cette cible. », a-t-il révélé. Puis d’ajouter que « Aujourd’hui, on dénombre 2 248 nouveaux cas de cancer du sein par an avec une mortalité de 54%. Dans 80% des cas, il est malheureusement découvert tardivement ».

Une situation qui a donc poussé l’État à inscrire cette pathologie au rang de priorité nationale. Aujourd’hui, avec la création du Programme national de lutte contre les cancers (PNLCa) et les vastes campagnes de sensibilisation, « l’on dénombre 84 000 personnes dépistées dont 8 500 pré-cancéreux pris en charge », a précisé Dr Aka Aouélé.

Notons que cette campagne bénéficie du soutien des Laboratoires ROCHE, leader en Oncologie avec la mise sur le marché de son premier traitement ciblé.

« Nous confirmons que le thème de cette rencontre « Mes seins sans cancer » peut devenir une réalité. Oui des seins sans cancers c’est possible, grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs dans la prise en charge de cette maladie. C’est pourquoi, nous vous invitons à encourager massivement les femmes à participer activement à ses campagnes de sensibilisation et de dépistages. Grâce aux efforts conjugués de ROCHE et de l’ETAT de CÖTE d’IVOIRE, les compétences scientifiques, les moyens diagnostiques et thérapeutiques existent pour assurer une prise en charge optimale en Côte d’Ivoire comme cela se fait dans les pays développés. », a rassuré le directeur régional Afrique subsahélienne des Laboratoires ROCHE, Markus Gemuend.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 25/06/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité