En ce moment

  • Moise Lida Kouassi, « je ne suis pas un expert en coup d’État » – Lire la suite
  • Sam L’Africain libéré. – Lire la suite
  • Banque : La CNCE lance les cars banques mobiles – Lire la suite
  • Crise FIF-Clubs: Le G42 devient G52 et saisit l’inspection générale de l'État – Lire la suite
  • Procès en Assises : Lida Kouassi et ses co-accusés plaident non coupable – Lire la suite
  • Université de Korhogo: La CNEC invite les enseignants à sursoir à leur mot d’ordre de grève – Lire la suite
  • Tribunal : Jean Noel Abéhi condamné à 10 ans, des civils acquittés – Lire la suite
  • Élections locales : Derniers tests avant 2020 – Lire la suite
  • Mamadou Karamako, Politologue: La CEI est le reflet de la réalité politique – Lire la suite
  • CEI : Le nerf de la guerre électorale – Lire la suite

Moise Lida Kouassi, « je ne suis pas un expert en coup d’État »

JDA 16/01/2018

Pour cette deuxième journée d’audience, l’ex ministre de la défense, Moise Lida Kouassi,  se défendant a indiqué qu’il ne « disposait d’aucune armes encore moins d'avions de guerres » pour tenter une quelconque action contre la Côte d’Ivoire.  C'est pourquoi, poursuit-il,  « Je suis tombé des nues lorsque, j'ai appris mon inculpation dans cette affaire. » Si de par sa formation de science politique et d’ex ministre de la défense, il peut aisément ...

  • Élections locales : Derniers tests avant 2020

    JDA 11/01/2018

    Le Président Alassane Ouattara, dans son discours de Nouvel an, n’a pas donné de calendrier pour les élections locales (municipales, régionales et sénatoriales), mais le simple fait de les annoncer a suffi à faire bouillir la sphère politique. Et pour cause, vu les difficultés financières annoncées ...

DÉBAT & OPINIONS

La présence d'hommes armés est-elle souhaitable sur les plages ?

DANIEL AKA
ÉLÈVE DANS UN LYCÉE HÔTELIER
  DELPHINE KODIANE
ENSEIGNANTE
OUI Avoir une sécurité visible est non seulement dissuasif, mais aussi rassurant. Quand vous arrivez dans un endroit et que vous savez qu’en cas de difficulté sécuritaire, les secours sont à proximité, vous vous sentez un peu plus à l’aise et plus libre pour vos moments de détente. En plus, la dissuasion n’est pas que contre les terroristes, mais aussi contre tous les pickpockets et autres voleurs qui rodent souvent sur les plages. Je pense qu’il faut des patrouilles de temps à autre pour rassurer davantage tous ceux qui viennent sur les plages. Cela sera de nature à attirer encore plus de monde, notamment les touristes qui sont rares depuis cette attaque tragique.   NON J’ai l’habitude de venir à la plage de Bassam pour l’anniversaire de mes meilleurs élèves et je milite pour une sécurité discrète. En général, on est plus efficace dans la discrétion. Je viens avec des élèves en bas âges. Et il n’est pas souhaitable que ceux-ci soient effrayés ou habitués à des images d’hommes en armes sur les plages. La présence de ceux-ci était nécessaire aux lendemains de l’attaque, pour rassurer. Mais aujourd’hui, un an après, ce n’est plus le cas. Et nous voulons nous amuser loin de la présence d’armes. Avec des caméras dissimulées, c’est rassurant. Cela contribue à attirer à nouveau de plus en plus de personnes vers les plages.

 

SPORT

  • INTERNATIONAL

  • Corée(s) : La diplomatie du ski

    JDA 10/01/2018

    Après deux années d’escalade verbale et de menaces nucléaires, c’est finalement le sport qui aura réussi à faire mettre balle à terre au dirigeant nord-coréen. Ce dernier vient de permettre un réchauffement en accéléré des relations avec son voisin du sud. Et plus si affinités.

  • L’Hebdo - édition du 11/01/2018
    Voir tous les Hebdos
    Edito
    Par Ouakaltio OUATTARA

    La saison des tangos …

    Ils ont tous baissé le ton d’un cran, sans que cela ne soit synonyme d’un abandon des ambitions à quelque deux petites années de l’échéance de 2020...


    Lire la suite
    JDF TV L'actualité en vidéo
    Recevez toute l’actualité

    Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité