En ce moment

  • Lutte contre le trafic d’espèces protégées : La ministre britannique pour l’Afrique visite les saisies – Lire la suite
  • Des soulèvements qui en annoncent d’autres ? – Lire la suite
  • Violence citoyenne : Jusqu'où? – Lire la suite
  • 3 QUESTIONS À Vassiriki Diarrassouba – Lire la suite
  • Sénatoriales : Vers un Parlement bicaméral monocolore – Lire la suite
  • Yaya Fofana, cheville ouvrière du MFA – Lire la suite
  • Finances : Les flux illicites dament le pion à l’aide au développement – Lire la suite
  • Or : Sissingué bientôt en production – Lire la suite
  • Henri Konan Brou : Quand réussite et formation vont de pair – Lire la suite
  • Emploi : Prendre le taureau par les cornes ? – Lire la suite

Violence citoyenne : Jusqu'où?

JDA 22/02/2018

Allons-nous vers une escalade de la violence en Côte d’Ivoire ? Les différentes attaques d’édifices publics et de représentants de l’État laissent transparaitre un malaise, comme si un ressort était cassé. Le bilan du dernier acte du genre, à Bloléquin, fait état deux morts, de la mise à sac des résidences du préfet et du sous-préfets, pillées, et de l’incendie de la brigade de gendarmerie, en plus du pillage des résidences de tous les gendarmes de la ville. Ce genre d’incidents, le pays en a enregistré une dizaine entre 2017 et 2018, mettant ainsi à mal l'autorité de l’État. Des violences sporadiques ? Si l’on n’y prend garde, elles peuvent déborder à tout moment et remettre en cause la stabilité des institutions et du pays.

  • Yaya Fofana, cheville ouvrière du MFA

    JDA 22/02/2018

    Personnage incontournable au sein du Mouvement des forces d’avenir (MFA) Yaya Fofana est à pied d’œuvre, avec les autres membres de la direction intérimaire pour tenter de recoller les morceaux au sein de sa famille politique et avoir droit de citer au sein de la coalition au pouvoir où son parti entend gagner plus de place.

DÉBAT & OPINIONS

La présence d'hommes armés est-elle souhaitable sur les plages ?

DANIEL AKA
ÉLÈVE DANS UN LYCÉE HÔTELIER
  DELPHINE KODIANE
ENSEIGNANTE
OUI Avoir une sécurité visible est non seulement dissuasif, mais aussi rassurant. Quand vous arrivez dans un endroit et que vous savez qu’en cas de difficulté sécuritaire, les secours sont à proximité, vous vous sentez un peu plus à l’aise et plus libre pour vos moments de détente. En plus, la dissuasion n’est pas que contre les terroristes, mais aussi contre tous les pickpockets et autres voleurs qui rodent souvent sur les plages. Je pense qu’il faut des patrouilles de temps à autre pour rassurer davantage tous ceux qui viennent sur les plages. Cela sera de nature à attirer encore plus de monde, notamment les touristes qui sont rares depuis cette attaque tragique.   NON J’ai l’habitude de venir à la plage de Bassam pour l’anniversaire de mes meilleurs élèves et je milite pour une sécurité discrète. En général, on est plus efficace dans la discrétion. Je viens avec des élèves en bas âges. Et il n’est pas souhaitable que ceux-ci soient effrayés ou habitués à des images d’hommes en armes sur les plages. La présence de ceux-ci était nécessaire aux lendemains de l’attaque, pour rassurer. Mais aujourd’hui, un an après, ce n’est plus le cas. Et nous voulons nous amuser loin de la présence d’armes. Avec des caméras dissimulées, c’est rassurant. Cela contribue à attirer à nouveau de plus en plus de personnes vers les plages.

 

SPORT

  • INTERNATIONAL

  • Togo : Dialogue de sourds

    JDA 22/02/2018

    « Comment discuter quand on ne parle pas le même langage ? » L’interrogation d’un internaute togolais sur Twitter illustre bien le sentiment de ceux qui s’intéressent au Togo. Le dialogue entre le pouvoir et l’opposition a démarré cette semaine sous l’égide la CEDEAO. Que peut-il en sortir ?

  • L’Hebdo - édition du 22/02/2018
    Voir tous les Hebdos
    Edito
    Par Ouakaltio OUATTARA

    Signaux dangereux !

    Il y a peu, la petite ville d’Azaguihé, scindée géographiquement en deux avec d’un côté les autochtones et de l’autre les allogènes, nous off...


    Lire la suite
    JDF TV L'actualité en vidéo
    Recevez toute l’actualité

    Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité