Présidentielle 2020 : Guillaume Soro abat ses premières cartes

Lentement et à pas comptés, le Président du Parlement ivoirien dévoile son jeu dans la quête du pouvoir. Prenant de plus en plus ses distances avec le RHDP et le PDCI, il prend ses marques pour la présidentielle de 2020.

Avec le double objectif de gagner le défi de la mobilisation et de lancer un appel à la candidature de Guillaume Soro à la présidentielle de 2020, le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), peut se vanter avoir atteint son but le dimanche 18 novembre. Mais l’appel n’est pas nouveau. En 2017 déjà, l’Union des soroïstes (UDS) en avait lancé un sans que le principal concerné ne saisisse la balle au rebond.  En parfaite intelligence avec les différents mouvements qui gravitent autour de lui, Guillaume Soro prend son temps, attendant que les poids lourds que sont le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) présentent leur candidat.

Candidat du peuple ? Tout porte à croire que Guillaume Soro ambitionne se positionner comme « le candidat du peuple. » Le peuple a bon dos, comme on le dit. En invitant les mouvements qui lui sont proches à se fédérer autour du RACI, il compte s’en saisir pour répondre à cet « appel ». La technique est connue, commente un observateur de la vie politique, selon lequel « il n’y a plus de doute sur la candidature de Guillaume Soro en 2020. Il attend juste le moment opportun pour l’officialiser. Même s’il est encore Vice-président du Rassemblement des républicains (RDR), il garde ses distances d’avec ce parti. Sa proximité avec Henri Konan Bédié ne fait pas de lui non plus un poulain de ce dernier. C’est sur une position médiane qu’il compte s’appuyer pour monter sa propre machine électorale. Il pourra, à défaut, être un faiseur de roi en 2020 et en profiter pour se rendre incontournable dans le jeu électoral »,  soutient le politologue Firmin Kouakou. Au sein du RACI, les choses sont plus claires : « il s’agit de gagner l’élection présidentielle de 2020 et non d’être des faiseurs de roi », lance avec assurance l’un de ses membres. Mais, en attendant, « il urge », selon Mamadou Kanigui Soro, Président du RACI, que Guilluame Soro pose « dans les meilleurs délais, un acte fort et sans équivoque », en se portant candidat à l’élection présidentielle de 2020.

Ouakaltio OUATTRA

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 27/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité