Justin Katinan Koné interpellé au Ghana

 Le porte-parole de l’ex président Justin Katinan Koné a été interpélé dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 mars selon plusieurs sources jointes sur place à Accra par JDA.

Cité dans plusieurs affaires jugées à Abidjan, un mandat d’arrêt avait été délivré contre lui après le procès sur  « le braquage de la BCEAO ».  Il avait également été cité comme principal commanditaire dans une tentative de déstabilisation du pouvoir d’Abidjan courant 2012.  Il est accusé au même titre que l’ex ministre de la défense Moise Lida Kouassi et d’autres militaires qui ont écopé de 20 ans de prison.

C’est la seconde fois qu’il est interpellé au Ghana. La question que l’on se pose à Abidjan est de savoir s’il sera oui ou non extradé.  Selon nos sources, des négociations sont en cours sur place au Ghana. C’est que Katinan Koné a de solides liens avec des ex-dirigeants du Ghana qui voient d’un mauvais œil son extradition là où l’Etat de Côte d’ivoire bataille depuis 2012 pour son retour.

Fatoumata DOUMBIA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Pacte mondial sur la migration, et après ?

Le Pacte mondial sur la migration des Nations unies, qui a soulevé les critiques des nationalistes et des partisans de la fermeture des frontières, a été formellement appro...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité