Prix Houphouët-Boigny 2019 : La crise Ouattara - Bédié s’invite

Alassane Ouattara et Henri Konan exportent leurs dissensions

Prévue pour le mois de juin dernier, la cérémonie de remise du Prix Félix Houphouët-Boigny a été reportée à juillet, puis à septembre. Vu les derniers développements de l’actualité ivoirienne, elle va connaitre un nouveau report.

Désigné le 19 avril dernier comme lauréat de l’édition 2019 du Prix Félix Houphouët-Boigny – UNESCO pour la recherche de la paix, le Premier ministre d’Éthiopie Abiy Ahmed Ali devait le recevoir en juin dernier. Un agenda qui avait nécessité le déplacement d’Henri Konan Bédié vers Paris. La cérémonie avait été reportée à juillet pour cause de troubles politiques en Éthiopie, puis à septembre, mais l’UNESCO n’a plus donné de date.

 

Blocus Après la décision de la Procureure Fatou Bensouda de faire appel de la décision de la chambre préliminaire de la Cour pénale international (CPI) d’acquittement de Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié avait décidé d’écourter son séjour parisien et de regagner Abidjan le 17 septembre avant de se rebiffer. Dans le cadre du rapprochement entre les deux hommes, Bédié, garant de ce prix, avait souhaité inviter Laurent Gbagbo à la cérémonie. « Bédié voulait marquer le coup et donner un signal fort de son alliance avec Laurent Gbagbo », dit-on dans son entourage. En cas de non appel de la décision de la CPI, il travaillait même à un retour à Abidjan des deux leaders politiques dans le même avion, dans la dynamique du meeting conjoint organisé par leurs deux partis le 14 septembre dernier. C’est un coup dur pour l’opposition, mais, même si certains esprits étaient préparés à cette éventualité, cela n’empêche en rien de rester mobilisés, clame Assoa Adou. Selon des diplomates bien informés, Abidjan ne serait pas innocent dans ce blocus. Ils font un parallèle entre la non remise du prix et la situation conflictuelle entre le Président Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. « Il y a eu certes les incidents en Éthiopie, mais la situation est revenue à la normale. Il y a des soupçons de blocage de la remise du prix à cause des dissensions actuelles entre Ouattara et Bédié », explique un diplomate. L’édition 2019 du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix sera-t-elle sacrifiée sur l’autel de l’actualité politique ivoirienne ? Plusieurs signaux vont dans ce sens, au grand dam des membres du jury, parmi  lesquels Ellen Johnson Sirleaf, François Hollande et Michel Camdessus.

 

Ange-Stéphanie Djangoné

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 21/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité