Top départ pour la mise en place de la nouvelle CEI

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a présidé ce lundi 21 janvier 2019 la cérémonie d’ouverture du dialogue politique sur la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) comme souhaité par le chef de l’État lors de son discours du 6 Aout dernier. En présence de la quasi-totalité des partis politiques d’opposition dont le FPI, le PDCI et la plate forme EDS et des membres du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly a indiqué que ce processus de réformes qui s’est ouvert aujourd’hui se veut inclusif. Il a souhaité « une contribution de toutes parties prenantes afin d’assurer l’équilibre qui apporte l’adhésion de tous ».

Le gouvernement ivoirien a proposé une méthodologie de travail qui s’articulera autour de deux phases essentielles. La première consistera en l’ouverture de la réflexion, l’élaboration des contributions et propositions des différents partis dans un délai de deux semaines et qui devront être déposées au ministère de l’Intérieur, après quoi un nouveau rendez-vous sera pris entre le gouvernement et les partis politiques d’opposition.

La seconde phase du processus consistera en une discussion avec le gouvernement pour présenter les différentes propositions et rechercher ensemble le meilleur compromis, a affirmé le Premier Ministre.

Le président du Congrès panafricain pour le renouveau (CPR), Major Doumbia s’est réjoui de la reprise du dialogue politique entre l’exécutif ivoirien et son opposition et a souhaité que « la nouvelle CEI ne soit pas l’objet de palabres ».

Malick SANGARÉ  

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité