Tirs à Bouaké : « Une affaire interne » selon un militaire

 

Dans la nuit du jeudi à vendredi, des coups de feu ont été entendus au camp du 3e bataillon, là où en janvier 2017 et pratiquement à la même date, des tirs avaient surpris les habitants. Selon une source militaire sur place « Tout est parti d’une altercation entre forces de l’ordre. C’est un problème interne et il n’y pas lieu de s’affoler » indique notre interlocuteur.  

En début de matinée le calme est revenu autour du camp et les populations vaquent à leurs occupations.  « Les corridors sont ouverts. La circulation est fluide » a indiqué à JDA un correspondant de presse à Bouaké.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 12/07/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Le printemps des bulldozers

En cette période de saison des pluies, il ne fait pas bon vivre à Abidjan pour ceux qui résident dans les quartiers précaires ou à risques. L’épé...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité