MFA : Destitué par des militants, Anzoumana Moutayé s’accroche

Sa destitution a été annoncée par une partie des membres de son parti après une réunion convoquée par des membres de la direction du parti le 26 août. Mais Anzoumane Moutayé annonce qu’il reste à la barre.

« Je suis et je reste à la tête du Mouvement des forces d’avenir (MFA) »  a tranché le 27 août l’ex ministre des PME, Anzoumana Moutayé, au siège de son parti, à Cocody Angré lors d’une conférence de presse. Traitant d’ « illégale » et « non conforme » la décision d’un groupe de dissidents conduit par le vice-président Issiaka Ouattara qui, la veille avait annoncé la destitution du président du parti.

Entouré de ces fidèles parmi lesquels le représentant des délégués, Angui Pascal, le président des jeunes, Kouakou Boko, la porte-parole des femmes, Ali Bintou Kaba, et le représentant des enseignants, il a annoncé des sanctions contre les acteurs de cette dissidence. « J’ai été informé par un SMS de Fidèle Tanoh d’une réunion convoquée par Siaka Ouattara en dehors des procédures et textes légaux et qui me suspend de la direction du parti. Les militants et sympathisants ne sauraient tolérer cette énième forfaiture trahissant les humeurs de militants complexés en mal de publicité », a-t-il lancé.

Anzoumana Moutayé a succédé à Anaky Kobenan,  en avril 2015, à un congrès organisé en l’absence du fondateur avant d’être confirmé par un congrès extraordinaire en 2016 mais reste toujours contexté par Anaky Kobenan.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité