RHDP : On dépoussière les dossiers

Les Présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara pourrontils tempérer les ardeurs des potentiels candidats pour 2020.

Les choses n’ont pas bougé d’un iota depuis les élections législatives de novembre 2016. A deux mois de la fin de l’année 2017, la rencontre au sommet entre les Présidents Bédié et Ouattara devrait pouvoir faire avancer les choses.

Après 12 ans de vie de commune, six dans l’opposition et autant dans l’exercice du pouvoir, la coalition du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) semble vaciller. Un ressort semble cassé entre ses différents partis depuis l’épisode des élections législatives de 2016 et les évènements militaires et sociopolitiques qui ont secoué la République en début d’année 2017. Les deux principaux partis, le Rassemblement des républicains (RDR) du Président Alassane Ouattara et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) du Président Henri Konan Bédié, se sont d’abord affrontés par voie de presse, avant de mettre sous l’éteignoir la question du choix des candidats en 2020, sans qu’aucun ne renonce à ces ambitions.

Vœu pieu Tout va bien, assurent les animateurs de cette coalition. « Notre alliance tient bon. Elle a plus de dix ans et est solide malgré quelques frustrations, choses normales dans une famille ». Début septembre, lors du congrès du RDR, le Président Alassane Ouattara indiquait que les choses devaient s’accélérer pour la naissance effective d’un parti unifié. Deux mois après, les deux hommes forts du RHDP ont eu des échanges médiatisés, les premiers depuis le début de l’année. « Nous avons échangé sur des sujets délicats et comptons maintenir ces contacts de façon régulière, pour mettre en confiance les Ivoiriens. Car, quand mon ainé et moi sommes en accord, nous sommes sûrs que le pays est en de bonnes mains et que les choses continueront de bien se passer », a dit le Président Ouattara, non sans avoir rappelé des échanges n’avaient pas eu lieu « depuis quelque temps en raison de la longue absence du Président Bédié » et aussi des « difficultés » à gérer « durant le premier semestre ».

Réglages  Le retour à une bonne ambiance au sein de la coalition au pouvoir ne peut se faire sans « que des contentieux soient vidés », commente un cadre de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI). Comme pour lui répondre, le Président Ouattara a indiqué « nous avons décidé de mettre sur pied un comité de haut niveau qui travaillera à un manifeste pour le parti unifié, nous proposera des statuts, un règlement intérieur et les étapes pour y arriver ».

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/11/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Rendez-vous manqué !

Le maigre espoir de voir l’équipe nationale en Russie en 2018, lors de la Coupe du monde de football, s’est envolé à la 25ème minute du match contre le Mar...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité