Brice Kouassi, Le visage du RHDP dans le centre

Il fait partie des jeunes loups aux dents longues dans l’arène politique ivoirienne. Après sa brillante élection à la tête de la mairie de Didievi, Brice Kouassi entend désormais renforcer son leadership dans la région du Bélier.

Il a été investi en grande pompe le week-end dernier, en présence de hauts dignitaires du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), cette nouvelle formation politique pour laquelle il a pris fait et cause depuis les dissensions intervenues au sein de l’ex majorité présidentielle. La forte présence des cadres du RHDP à son investiture n’était pas fortuite. La région du Bélier est une zone stratégique et a longtemps été la chasse gardée du grand rival, le PDCI RDA. Le coordonnateur général du RHDP dans cette région de la Côte d’Ivoire ne fait pas mystère de son engagement au sein de la formation des Houphouétistes. « Mon engagement pour le RHDP, que je représente depuis des années, reste intact. Je suis houphouétiste et donc membre du RHDP, parce que c’est le parti qui a été créé pour  magnifier les actions du Président Félix Houphouët-Boigny », a-t-il affirmé lors de son investiture, qui a réuni des milliers de participants venus des différentes contrées du département.

Agent de développement S’il a suscité un tel engouement autour de sa personne, c’est parce que Brice Kouassi s’est depuis longtemps mis au service de sa localité, en se positionnant comme un véritable agent de développement, révèle un ressortissant de Didievi. De nombreuses réalisations ont milité en sa faveur durant les élections, qu’il a remportées avec plus 79% des suffrages.

Cet enseignant chercheur à l’université de Cocody est un cadre du Rassemblement des Républicains (RDR) à l’origine. Militant convaincu et inflexible, il est resté attaché à sa « foi républicaine », malgré les démêlés que cela a pu lui causer. « Nous avons fait le choix d’entrer en politique à Didiévi. Et tout cela est donc normal. Nous devons courageusement faire face à tous les effets collatéraux de l’action politique. Mes parents savaient que j’étais RDR dès le départ. Ils l’ont accepté, même si c’était franchement un crève-cœur pour certains d’entre eux », révèle-t-il. Poussé à se présenter sous la bannière indépendante par certains de ses soutiens, pour faire « baisser la tension entre le PDCI et le RHDP », Brice Kouassi n’en démordra pas et restera fidèle à ses couleurs. Fort du soutien des plus hautes autorités du pays, il entame son mandat de maire sous de bons auspices et annonce de grands projets, qui vont à terme sortir la ville de Didievi et sa région de la léthargie dans laquelle elles baignent depuis longtemps.

Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 09/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité