Armée nationale : 230 gendarmes et militaires radiés en 2017

L’information émane du chef d’État-major général des armées, Sékou Touré et fait état de 230 militaires et gendarmes radiés de l’armée ivoirienne courant 2017. Jeudi, à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux du nouvel an au Président de la République, Alassane Ouattara.

« Ces 230 hommes ont été radiés pour faute contre l’honneur, désertion et plusieurs manquements à la discipline militaire » a révélé Sékou Touré.

 Depuis le 30 juin dernier, le gouvernement ivoirien a pris le une ordonnance portant sanctions disciplinaires applicables aux militaires dans le cadre du renforcement des pouvoirs disciplinaires de la hiérarchie militaire.

La Côte d’Ivoire est engagée depuis peu dans une politique qui devra à terme lui permettre de redorer l’image de son armée ternie après des crises successives sur une vingtaine d’année.

 

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/04/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Libérez la parole !

Libérez la parole ! La parole libère, dit l’adage, et, de plus en plus, les Ivoiriens la demandent. Non pas seulement sur les réseaux sociaux ou dans les bureaux et ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité