RDR : Pré-congrès sur fond de colère de la base

Longtemps attendus, les pré-congrès éclatés pourraient faire bouger la machine du RDR.

Prévus du 27 au 30 avril 2017, les pré-congrès éclatés du Rassemblement des républicains (RDR) sont une manière pour la direction du parti de donner la parole aux militants en colère. Ces derniers sont nombreux à se dire « oubliés depuis l’accession du parti au pouvoir.

La patience semble avoir atteint ses limites chez certains militants du Rassemblement des républicains (RDR), surtout à trois ans de l’échéance de 2020. En attendant les pré-congrès, qui se tiendront de manière éclatée dans les différentes sections à l’intérieur du pays entre le 27 et le 30 avril, beaucoup d’entre eux, déboussolés, se préparent à se défouler.

 

Grand déballage Le week-end pascal aura sûrement donné le coup d’envoi des récriminations de la base contre la direction, expliquent les observateurs. « Le RDR est le seul parti à arriver au pouvoir en laissant ses militants dans l’opposition », a lancé un responsable de structure de base au Palais des sports de Treichville, alors qu’il était reçu avec ses pairs par le président du comité d’organisation des pré-congrès éclatés, Adama Bictogo. Si cette phrase résume à elle seule le sentiment d’abandon dont ils estiment être l’objet, les militants comptent saisir cette opportunité de « parole libérée », selon les termes du secrétaire général par intérim, Amadou Soumahoro, pour se faire entendre et déverser leur colère sur la direction du parti. Le RDR qui subit de plein fouet la pression de son allié, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), où l’on pense fortement à une alternance en 2020, espère malgré tout, selon Adama Bictogo, « recueillir des propositions pour l’avenir. »

 

Baliser le terrain Avec 2020 dans le viseur, le RDR veut rassembler ses militants afin de relancer sa machine pour conserver le pouvoir. La création du parti unifié renvoyée aux calendes grecques, plusieurs schémas sont envisagés. À défaut de faire cause commune avec le PDCI-RDA, qui a annoncé son intention de présenter son candidat dès 2018, le RDR n’écarte pas l’hypothèse d’aligner son représentant face à celui de son allié. Ce pré-congrès pourrait donc être bien utile pour resserrer les rangs, desserrer la pression du PDCI, et se repositionner dans la perspective des prochaines échéances. Selon eux, c’est aussi une occasion pour la direction du parti de donner l’occasion aux militants de  « se lâcher » avant le congrès prévu au second semestre, et pendant lequel la sérénité devra prévaloir.

 

Pendant ce temps, autour des leaders du RDR en course pour 2020, les alliances se font et se défont, avec en toile de fond, l’éternel espoir des militants de voir leur conditions s’améliorer avec l’arrivée d’un proche au pouvoir.

 

Ouakaltio OUATTRA

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité