GOUVERNEMENT : Vacances studieuses

Moins d’un mois après le réaménagement technique, le gouvernement Amadou Gon II prend des vacances.

Officiellement en vacances depuis la fin du Conseil des ministres du mercredi 2 août, les membres du gouvernement ne devraient pas pour autant ranger les instances et profiter de la pause. Dossiers à étudier pour les nouveaux ministres, occupation du terrain politique pour les autres, le repos ne devrait pas être au programme.

Ils sont officiellement en vacances, mais les membres du gouvernement ne vont pas pour autant se reposer. Pour des vacances qui durent quelques semaines, la reprise étant prévue pour début septembre, chaque ministre va bénéficier de deux semaines de congés. Au sein des cabinets, on s’active à éplucher les dossiers chauds de l’heure et chacun a déjà une idée claire de son occupation.

Mise à jour Cette période de pause s’annonce pour certains comme une bouffée d’oxygène pour mieux s’installer dans leur fauteuil. Parmi eux, le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur Sidiki Diakité. Accueilli par des attaques des postes de gendarmeries et de police, il livre comme une course contre la montre afin de maîtriser les contours de sa tâche qui ne s’annonce pas facile dans un climat politique tendu à plusieurs inconnues. Son prédécesseur Hamed Bakayoko, désormais ministre d’État, ministre de la Défense, semble avoir déjà pris le poul du terrain après la visite de plusieurs casernes. Selon ses services, il devra travailler à rassurer les militaires sur sa volonté d’être à leur écoute afin d’améliorer leurs conditions de vie mais surtout à faire en sorte que des revendications ne ramènent pas ces derniers dans les rues comme ils l’ont fait au cours du premier semestre de l’année. « En réalité, il n’y aura pas de vacances pour certains ministères sensibles tels que la défense et la sécurité car ils constituent le socle de la paix et de la sécurité des ivoiriens », affirme un chargé d’étude en poste au ministère de la Défense.

Activités politiques Ceux qui occupent des ministères moins sensibles devraient quant à eux profiter des congés pour se refaire une cote au sein de leur parti respectif. Les ministres proches du Rassemblement des républicains (RDR) se sont déjà lancés dans la préparation du congrès prévu les 12 et 13 septembre prochains. Quant à leurs collègues du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), l’heure est à leur participation effective à la mobilisation des militants de leurs localités respectives afin de préparer les échéances de 2020. Impliqués dans la gestion du pouvoir et dans la direction du Rassemblement des Houphouëtistes pour la paix et la démocratie (RHDP), ils devraient mettre cette pause à profit pour multiplier les contacts au sein des états-majors politiques afin de faire baisser les tensions qui menacent d’emporter une union vieille de douze ans.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 09/08/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Pause ou vacances

Sous nos latitudes francophones, le mois d’août est généralement celui des vacances gouvernementales et parlementaires. C’est un moment de pause favorable à la r...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité