CPI : Laurent Gbagbo et Blé Goudé situés prochainement

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devraient trouver un pays d’accueil en Europe.

Dans l’affaire Gbagbo et Blé Goudé devant la cour pénal internationale, la chambre de première instance de cette cours rendra des décisions sur les demandes de mise en liberté provisoire le 15 janvier 2019.

Après le rendez-vous manquez de décembre dernier, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, sauf changement de calendrier devrait être situé sur leur demande de remise en liberté provisoire. « Le 9 janvier 2019, la Chambre de première instance I de la Cour pénale internationale («CPI» ou «Cour») a programmé une audience en audience publique le mardi 15 janvier 2019 à 11h00 (heure locale de La Haye) pour rendre sa décision sur la 'Requête de la Défense de Laurent Gbagbo afin d'obtenir un jugement d'acquittement portant sur toutes les accusations contre Laurent Gbagbo et sa mise en liberté immédiate. »  Début décembre, le bureau du procureur était rentré en contact avec plusieurs victimes de la crise postélectorale et témoins afin de s’enquérir de « leur état d’esprit en cas de d’obtention de liberté provisoire pour Laurent Gbagbo et Blé Goudé » confie l’un des témoins passé à la barre.

 

Entre doute et espoir  Depuis le début du procès, 194 jours d'audience ont été consacrés à la présentation des preuves du Procureur et plus de 80 témoins du Bureau du Procureur ont été convoqués. Le 4 juin 2018, la chambre a rendu sa « deuxième ordonnance relative à la poursuite de la procédure ». La Chambre déclare que la présentation des preuves du Procureur est close. La probabilité d’obtenir une liberté provisoire reste grande pour ces deux prévenus. Mais ces derniers pourraient ne pas avoir de satisfaction sur le second point de leur requête. Celle de l’abandon totale des charges.  Les avocats de la défense pourraient « ne pas avoir de satisfaction sur leur requête aux fins d'acquittement et de remise en liberté immédiate » explique une source diplomatique à Abidjan ajoutant que ce serait « un peu comme couper la poire en deux. » dans un tel schéma, la suite du procès devrait avoir lieu avec le passage des témoins de la défense.

Pour rappel, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont accusés de quatre chefs de crimes contre l'humanité (meurtre, viol, autres actes inhumains ou - à titre subsidiaire - tentative de meurtre et persécution) qui auraient été commis dans le contexte de violences post-électorales entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011. Leur procès s'est ouvert le 28 janvier 2016 devant la Chambre de première instance I de la CPI.

 

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 10/01/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’Afrique a-t-elle tourné le dos aux putschs ?

Les coups d’État peuvent-il encore prospérer en Afrique ? Si l’armée zimbabwéenne a obtenu par force la démission de Robert Mugabe en 2017, les arch...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye