Législatives 2016 : vers un groupe parlementaire RHDP ?

Les présidents Alassane Ouattara et henri Konan Bédié souhaitent aller le plus vite possible vers un parti unifié.

Le processus de création du parti unifié de l’alliance des Houphouetistes est irréversible, selon son directoire. En attendant, beaucoup de sacrifices sont à faire, à commencer par le choix des candidats aux législatives 2016.

Sur 255 sièges de députés, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en détient 236, dont 136 pour le RDR, 88 pour le PDCI-RDA, 9 pour l’UDPCI et 3 pour le MFA. Mais le renouvellement de ces sièges ne se fera pas dans la douceur. Si en 2011 les partis de cette alliance s’étaient affrontés, il devrait en être autrement cette année, car l’opposition est en embuscade. À l’instar de la présidentielle d’octobre 2015, ils iront donc en rangs serrés.

Équation difficile
L’appel vient encore du président Henri Konan Bédié. Le 17 septembre, il invitait les cadres et militants du RHDP à observer la discipline et à accepter la décision de l’alliance, en ce qui concerne les arbitrages des élections législatives à venir. Des choix qui, selon des indiscrétions, seront faits par un comité bientôt mis en place pour arbitrer les candidatures. Une cartographie électorale existe déjà et devra servir de document de travail pour la répartition des circonscriptions. Mais pourra-t-on voir des partis comme le PDCI ou le RDR céder certains fauteuils à d’autres membres de l’alliance dans les circonscriptions où ces partis comptent plus d’un député ? Des cadres interrogés refusent de répondre à cette question. C’est une question délicate pour l’heure. Et en interne, chaque parti est confronté à des choix difficiles. La question des sacrifices que fera chacun pour aller au parti unifié sera débattue dans un second temps.

Pluie de candidats
En tout, les partis du RHDP enregistrent environ 2 600 candidatures. Soit plus de dix fois ’ ’ le nombre de postes disponibles. Les plus confortables sont les députés en poste. «Avec quel argument nos partis vont-ils nous demander de céder la place à de nouvelles personnes ? », s’interrogeait, sous le sceau de l’anonymat, un élu du PDCI-RDA. Selon ce dernier, tous les parlementaires seront reconduits et d’autres postes pourraient être proposés aux candidats malheureux. Un avis partagé par des députés du RDR, qui se disent prêts à battre campagne sous l’étiquette RHDP. D’ailleurs, pour le président Alassane Ouattara, les choses sont claires. Le 26 septembre, après une rencontre avec Henri Konan Bédié, il a été jusqu’à utiliser le thème de « groupe parlementaire RHDP.» débattue dans un second temps.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/08/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité