Précampagne : KKB à fond sur les terres du PDCI

Pour obtenir ses parrainages, Bertin Kouadio Konan (KKB) avait en premier lieu misé sur les bastions du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), formation dont il est lui-même issu. Depuis le verdict du Conseil constitutionnel, KKB multiplie les actions dans le centre du pays afin de convaincre les populations. Une précampagne qu’il mène dans un premier temps au niveau des villages, en espérant convaincre son auditoire. Une avance qu’il espère bien prendre, dans un contexte où ses adversaires sont préoccupés par d’autres sujets. Selon le staff de KKB, ils ne sont pas associés à la volonté de l’opposition de mener front commun contre le RHDP et le débat de l’heure doit être les actions envers les électeurs, d’abord pour leur présenter sa candidature et ensuite pour dévoiler un pan de son programme. Alors que les regards sont braqués vers le PDCI et le FPI, qui pourraient décider de boycotter le scrutin, KKB et son staff ne voient pas les choses sous cet angle. Pour eux, « les candidats n’ont pas un commun destin et chacun a son propre agenda ». Même sans représentant au sein de la Commission électorale, KKB pense pouvoir réunir le personnel nécessaire pour avoir des représentants dans tous les bureaux de vote. Mais, de source proche du candidat, Henri Konan Bédié tente un rapprochement avec lui afin de rejoindre la coalition de l’opposition et de s’aligner sur son combat pour des « actions communes ».

Yvann AFDAL

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité