Référendum constitutionnel : Affi N'Guessan appelle au boycott

«Le référendum qui sera organisé n’en est pas un. C’est un plébiscite que Ouattara veut pour valider ce qu’il a acquis depuis le 11 avril 2011. Ce référendum ne nous engage pas, Puisque, ce n’est pas un référendum. Nous invitons les Ivoiriens à ne pas aller au vote. Vaquez à vos occupations», a invité Pascal Affi N’Guessan, président du Front Populaire Ivoirien (FPI)au cours d’une conférence de presse, ce vendredi, sur l’adoption de l’avant-projet de constitution par l’Assemblée nationale et l’organisation du référendum du 30 octobre à venir.
« Cette Constitution ne peut pas survivre. Elle est rétrograde, et constitue un recul par rapport aux acquis précédents de la Côte d’Ivoire. La seule chose qui reste à Alassane OUATTARA pour sauver son projet, c’est la participation du FPI. Mais, nous n’irons pas légitimer sa mascarade. A partir du moment où nous avons été exclus de sa rédaction, nous ne pouvons pas participer à ce référendum. Si cette constitution est votée, nous ferons campagne pour son abrogation», a-t-il prévenu.

Adopté mardi par l’Assemblée nationale, le projet portant constitution sera soumis en référendum le 30 octobre prochain. En Conseil des ministres mercredi, le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé que la campagne référendaire s’ouvrira le 22 du même mois.

 

 

David YALA

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/08/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité