Situation politique : Danielle Bony Claverie tire la sonnette d'alarme

Face à la presse ce mercredi 3 juillet, la président de l'Union républicaine pour la démocratie (URD) Daniele Boni-Claverie appelé la classe politique et les ivoiriens à plus de responsabilité et à une prise de conscience patriotique afin d'inverser le cycle de violence qui se « met pernicieusement en place. »

Selon la présidente de l’URD, le réel indicateurs macro-économiques et le cumul des frustrations sociales font peser une lourde hypothèque sur le déséquilibre de la nation. La perspective des échéances électorales de 2020 accroit la psychose déjà perceptible au sein des populations poursuit-elle. « On ne peut exiger du peuple ivoirien qu'il aille à l'abattoir, on ne peut lui imposer des élections à tout prix alors que les conditions de vie se détériorent et que le climat politique se crispe de plus en plus» déplore Danièle Boni Claverie. Elle attribut d’ailleurs les tensions politiques actuelles au divorce entre les anciens alliés du RHDP, le RDR et le PDCI.

Pour L'URD, la réconciliation nationale n'est pas effective. « Elle est inachevée et cet état de fait banalise la souffrance des ivoiriens et de toutes les victimes » conclu-t-elle.

Ange-Stéphane DJANGONE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité