Mathias Ngouan Aka, le repositionnement ?

Artisan de la défaite du RHDP lors des législatives de 2016 et candidat malheureux du RHDP deux ans après, Mathias Ngouan Aka, est en quête d’un repositionnement tant sur ses bases à Cocody qu’au sein de la famille des houphouetistes.

Elu sous la bannière du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) en 2013 en qualité de maire de Cocody, Mathias Ngouan Aka, économiste de formation, a mordu la poussière face un candidat de ce parti en 2018. Il avait, à la surprise générale de la classe politique déposée ses bagages au Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Une surprise dans la Mesure où, deux ans au paravent, lors des élections législatives, ce dernier avait contribué à la défaite de la candidate du RHDP, Affoussiata Bamba Lamine.

La relance ? Economiste, Mathias Ngouan Aka a consacré plus de 16 ans de sa carrière à l’agriculture et présidé l’organisation centrale des producteurs d’ananas et de bananes. Peu éloquent mais plus un homme de terrain, il captive l’attention des militants du PDCI de Cocody en 2013. Membre du bureau politique de ce parti, à l’heure du divorce entre le PDCI et le RHDP, il adopte d’abord une position neutre avant de faire le grand saut vers le RHDP. Un choix guidé par sa proximité avec le Président Alassane Ouattara et le vice-Président Daniel Kablan Duncan. Mais cela lui sera fatal. Il perd la mise face à son ancien parti. Quelque peu à l’ombre après cette déconvenue, il multiplie les actions au sein des cadres du PDCI qui militent désormais au RHDP. Se met sous la coupole du vice-président, et rebondit au conseil d’administration de la poste depuis le 24 avril où il remplace un militant du PDCI, Denis Kah Zion à ce poste depuis août 2011. Parallèlement, il maintient les contacts avec sa base électorale. « Ce qui va se jouer désormais au sein du RHDP, ce sont les postes de premiers responsabilités au niveau des communes et des départements. Notre coalition n’ayant pas d’élus à Cocody, la bataille sera ouverte » confie l’un des proches de ce dernier, selon qui « Mathias Ngouan Aka garde un avantage sur ces potentiels concurrents à ce poste. Mais les choses ne s’annoncent pas aussi aisé pour lui. Il devra convaincre les militants des autres partis fondant le RHDP à Cocody « Sinon c’est une mort politique assurée pour lui. A plus de 65 ans et sortant d’une récente défaite, a-t-il encore les ressorts nécessaires ? » Lance un de ses pourfendeurs en interne qui garde encore un souvenir son croc-en jambe des législatives de 2016.

Ouakaltio Ouattara

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité