Retour au pays : Gbagbo et Blé font chemin à part

L’un, Laurent Gbagbo, a confié son sort au Greffe de la CPI et l’autre souhaite discuter directement avec les autorités ivoiriennes. Les bras doits d’hier ne voient pas de la même manière leurs conditions de retour au pays.

Qui de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé foulera en premier le sol ivoirien ? S’ils ont été acquittés ensemble, les deux hommes semblent ne pas envisager leur retour dans les mêmes conditions. Laurent Gbagbo, qui a déjà obtenu deux passeports pour son retour, a annoncé avoir confié son sort au Greffe de la Cour pénale internationale (CPI). Quant à Charles Blé Goudé, après avoir « remercié le Président de la République » pour avoir annoncé sa volonté de prendre en charge leur retour, il est plus enclin à négocier avec les autorités ivoiriennes.

Double vitesse Son cas semble ne pas préoccuper les autorités locales. De sources proches de Charles Blé Goudé, ce dernier a introduit une demande d’obtention d’un certificat de nationalité en vue de l’obtention d’un passeport depuis bientôt deux mois. Sauf que la demande n’a pas connu pas de suite à date. Là où Laurent Gbagbo a obtenu deux documents, lui ronge son frein. Ses proches s’activent sur le terrain afin d’organiser des rencontres avec certaines autorités ivoiriennes, sans suite. Alors que Laurent Gbagbo parle peu et laisse se multiplier les supputations sur son agenda de retour, Charles Blé Goudé multiplie les appels du pied à l’endroit des autorités ivoiriennes afin de montrer « sa bonne foi et sa volonté de tourner la page et de participer à la réconciliation nationale ». Charles Blé Goudé, contrairement à Laurent Gbagbo, est pressé de rentrer au pays sans conditions. Dans l’entourage de l’ancien Président, l’on évoque la rénovation de sa résidence, en cours, de même que des « détails d’ordres familiaux et administratifs à régler ». Cependant, si le Président de la République a laissé entendre que les deux célèbres prisonniers de la CPI peuvent rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le désirent, ce retour se fera après un accord politique, pour lever tous les obstacles judiciaires. Et, à ce jeu, Charles Blé Goudé semble avoir pris une longueur d’avance sur Laurent Gbagbo, qui tôt ou tard devra négocier politiquement son retour. Pour rappel, les deux personnalités politiques, parallèlement au procès à La Haye, ont été condamnées en Côte d’Ivoire à vingt ans de prison ferme.

Yvan AFDAL

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/05/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité