Eliminatoire coupe du monde 2018 : Les cadors à la trappe?

La troisième journée des éliminatoires pour le mondial 2018 zone Afrique a pris fin samedi 2 septembre. Avant la quatrième qui débute ce lundi, voici le point sur les résultats de cette journée qui a vu plusieurs cadors en très grand danger.

Groupe A

La Tunisie réalise la belle opération dans ce groupe. Opposé à la RD Congo à Radès, les Aigles de Carthage se sont imposés (2-1) et occupe désormais seul, la première place du groupe avec 9 points devant les léopards congolais (6pts).  La RD Congo, aura l’occasion de refaire son retard demain mardi, lors du match retour à Kinshasa.  Après deux défaites, la Guinée s’est relancée devant la Libye à Conakry. Dans une rencontre très disputée, le’’Syli’’ a remporté sur le fil son match face aux libyens (3-2). Avec trois points et une rencontre retour à disputer aujourd’hui à Monastir (Tunisie), la Guinée peut toujours espérer une qualification, qui plus est si la Tunisie et le RD Congo venaient à se neutraliser.

Groupe B

Désigné logiquement comme le groupe de la mort lors du tirage au sort (trois champions d’Afrique depuis 2012), ce groupe ressemble plus désormais à la chevauchée du cavalier seul qu’est le Nigéria.  Trois victoires en autant de matches pour les Super Eagles, qui ont étrillé vendredi 1er septembre, les champions d’Afrique camerounais (4-0). Séduisante lors du coupe du monde 2014, où elle avait livré un grand match contre l’Allemagne notamment, l’équipe d’Algérie est pourtant au bord de l’élimination. Après leur défaite (3-1), face à la Zambie, les Algériens pointent à la dernière place du groupe avec un petit point.

Groupe C

6-0, non ce n’est pas un set de tennis, mais bien un match de football. Le Mali s’est pris une correction face au Maroc lors de la 3ème journée à Rabat. Avec deux cartons rouges, et donc six buts encaissés, les Maliens sont complètement passés à côté du match, une faillite collective dont il sera dur de se relever. Mais il le faudra, avec un seul point, les Aigles devront impérativement s’imposer devant le Maroc pour espérer à une hypothétique qualification, qui sera dure à décrocher, puisque les Ivoiriens, premiers du groupe (7pts) se sont facilement imposés au Gabon (3-0), et devraient faire de même lors de la rencontre retour à Bouaké, également prévue pour demain mardi.

Groupe D

C’est pour l’heure le groupe le plus indécis. Les équipes se tiennent à un point. Le Sénégal, favori à la qualification n’a pu faire mieux que 0-0 face au Burkina Faso qui occupe la première place et qui aura l’occasion de lancer un grand message à ses concurrents lors de sa rencontre retour face aux Lions de la Teranga à Ouaga. La surprise du groupe est venue de Praia, où le Cap Vert a fait chuter l’Afrique du Sud (2-1).

Boubacar Sidiki Haidara

http://www.journaldumali.com/2017/09/04/eliminatoire-coupe-monde-2018-cadors-a-trappe/

Groupe E

 

On attendait l’Egypte, finaliste de la dernière CAN, ou le Ghana, habitué des grandes compétitions, mais c’est finalement la surprenante équipe d’Ouganda qui fait la course en tête dans ce groupe. Victorieuse de l’Egypte (1-0), les ‘’Cranes’’ ougandais (7pts) ont devancé les Pharaons au classement (6pts).  Le Ghana est quant à lui déjà dans une situation délicate. Avec deux points, les ghanéens sont au bord du gouffre. Les coéquipiers d’André Ayew étaient même à deux doigts de perdre devant leur public samedi face au Congo, avant d’égaliser à cinq minutes de la fin.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/09/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Habileté

Par ses résultats étonnants et son déroulement sans aspérités visibles, le 3è congrès du Rassemblement des Républicains (RDR) des 9 et 10 septem...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité