Premier League : Mourinho aux portes d’Arsenal ?

Le mariage Mourihno-Arsenal n’est pas vu d’un bon œil par certains Gunners.

La direction générale d’Arsenal envisagerait dans les jours à venir de mettre fin au contrat de son actuel entraineur, Unai Emery, pour mauvais résultats et de donner sa chance à l’ancien entraîneur de Chelsea et de Manchester United, José Mourinho.

Le tacticien portugais José Mourinho pourrait très bientôt reprendre du service dans la Premier League Anglaise. Après avoir été annoncé dans plusieurs clubs au cours du Mercato estival, notamment comme successeur de Zinedine Zidane à Madrid, puis à Tottenham, au Borrussia Dortmund ou même au Bayern de Munich, Mourinho serait aujourd’hui la priorité du club londonien d’Arsenal. Le Special One est bien parti, selon les informations du Times, pour remplacer Unai Emery, fragilisé par les mauvais résultats des Gunners et par la défiance d’une partie des supporters. La colère de Granit Xhaka, qui avait insulté les fans au moment de quitter le terrain lors du match opposant Arsenal à Crystal Palace, et le peu de temps de jeu accordé à Mesut Özil n’ont pas arrangé les choses. L’ex entraineur du PSG aurait même reçu de la direction des Gunners un ultimatum qui court jusqu’à la prochaine trêve internationale pour sauver sa peau. Mais son équipe a encore été tenue en échec le week-end dernier à domicile, face à Wolverhampton (1 - 1).

Mariage contre nature? Le gros hic, c’est que l’entraineur portugais de 56 ans s’est toujours moqué d’Arsenal depuis sa découverte du championnat anglais, en 2004 avec Chelsea. Pendant des années, la Premier League a vécu au rythme de son duel à distance avec Arsène Wenger. Mourinho ne ratait jamais l’occasion de lancer des piques aux Gunners et se réjouissait de les battre régulièrement. Son arrivée sur le banc d’Arsenal pourrait donc être mal vécue pour certains supporters du club et surtout pour son ancien entraineur, le Français Arsène Wenger, considéré comme une légende par les Canonniers. Mais l’ancien coach du Real de Madrid, au regard de son palmarès bien fourni serait l’atout idéal pour remettre les Gunners sur les rails et leur faire remporter le titre de champion d’Angleterre, leur dernier sacre datant de 2004. Et, pourquoi pas, soulever une première Coupe aux grandes oreilles (la Ligue des champions) après la finale perdue en 2006 face à Barcelone. Pour les dirigeants d’Arsenal, il faut désormais faire table rase du passé et penser à l’avenir.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 27/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité