Ahmad Ahmad, l’homme des surprises

Comme un coup de tonnerre, l’annonce de la défaite d’Issa Hayatou a surpris plus d’un. Le malgache Ahmad Ahmad, a déjoué tous les pronostics en battant le jeudi 16 mars à Addis Abeba, celui qui aura fait 29 ans à la tête de la Confédération Africaine de Football.

A 57 ans, Ahmad Ahmad, vient de réaliser un exploit. Celui de faire tomber le baobab du football africain, Issa Hayatou en le battant de 34 voix contre 20. Pourtant, rien ne prédestinait cet ancien ministre des Sports de Madagascar et actuellement sénateur, d’être à la tête de la plus haute instance du football africain.

C’est en 2013, à Marrakech (Maroc) qu’Ahmad se fait connaitre du grand public avec son élection au comité exécutif de la CAF en tant que représentant de la zone Sud aux dépens du puissant Sud-Africain Danny Jordan, après une victoire surprise au second tour du scrutin. En septembre 2016, il manque (pour une seule voix) l’un des deux postes de représentants de la CAF au conseil de la Fifa.

L’ex-président de la fédération malgache de football n’a pas, pour autant,  un parcours sans tâche. Comme son prédécesseur Issa Hayatou, pèse sur lui également des soupçons de corruption dans l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar.  A en croire le confrère Britannique  Sundays Times, il aurait perçu une somme allant de 15 à 50 millions de franc CFA (30 000 à 100 000 dollars). Il n’a jamais été poursuivi. Et, ces allégations n’ont jamais été prouvées.  Toutefois, M. Ahmad, ancien joueur, entraîneur et par ailleurs ancien ministre de la pêche, avait mené campagne en promettant « une transparence dans la gestion » de la CAF et la fin des « pratiques obsolètes.»

Président de la fédération malgache de football depuis 2003, sa gestion a de tout temps été critiquée et contestée.

Anthony Niamké

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 20/04/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Tango impossible

Victime du syndrome du premier pas, la classe politique ivoirienne n’arrive pas à danser le tango, faute de partenaires crédibles. Dans la majorité et dans l’oppositio...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité