Jeux de la francophonie : prêt à plus de 80 %

Le Palais des sports de Treichville bientôt prêt pour accueillir les Jeux de la Francophonie.

Tout doucement, les 8è Jeux de la Francophonie pointent le bout du nez. À quatre mois du démarrage, JDA fait le point sur l’état d’avancement des travaux des infrastructures sportives devant abriter les différentes compétitions.

Toute la Côte d’Ivoire attend avec impatience la levée des rideaux sur les 8è Jeux de la Francophonie, prévus à Abidjan du 21 au 30 juillet. Mais pour permettre à quelques 4 000 athlètes de l’espace francophone de s’affronter, il faudra livrer les infrastructures sportives à temps, c’est-à-dire à la fin mars ou au début du mois d’avril. L’échéance s’approchant, beaucoup s’interrogent sur la faisabilité.

Travaux en finition Lancés en février 2016 par l’ex-Premier ministre et actuel viceprésident, Daniel Kablan Duncan, les travaux des 15 chantiers de construction et de réhabilitation des infrastructures sportives et culturelles semblent, pour l’instant, tenir les délais. Selon le service de communication du comité d’organisation des Jeux, joint par téléphone, il n’y a plus de doute, « les sites devant accueillir les compétitions sont prêts à plus de 80% et seront livrés dans les délais ». Pour ce qui des infrastructures sportives, notamment la salle polyvalente d’une capacité de 2 500 places sur une superficie d’environ 4 400 m2, les travaux sont en phase de finition au niveau du Parc des sports de Treichville. Celle-ci accueillera les sports de mains (luttes, tennis de table, basketball, etc.). À l’espace « Canal aux bois », situé au grand carrefour « Solibra », entre les communes de Treichville et de Marcory, et qui doit recevoir les arts de la rue (danse, marionnettes géantes et jonglerie avec ballon ou freestyle-ball), plusieurs infrastructures en cours de finition devraient également être prêtes dans les délais. Un grand hangar de 6 mètres de hauteur posé sur un podium de 19 mètres de diamètre surplombe déjà cette zone clôturée. À cela il faut ajouter la réalisation d’un ensemble de salles qui doivent abriter des loges et un bloc sanitaire. Mêmes avancées du côté du Stade Felix Houphouët-Boigny, selon des ouvriers commis à la tâche. Il s’agit essentiellement de la remise en état des installations sanitaires et électriques, de l’étanchéité des gradins, de la réfection de la pelouse, etc. Reste à s’assurer que les infrastructures pour l’hébergement des athlètes seront aussi au rendez-vous.

Anthony NIAMKE

 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 23/03/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Fébrilité

Il n’est pas rare que des seconds couteaux du Rassemblement des républicains (RDR) et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’attaquent à fleurets ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité